Témoignages
« Une aide précieuse à la cotation de la Figure Complexe de Rey d’une part. Des éléments d’analyse clinique d’autre part et une rapidité de traitement du travail du sujet ; le logiciel Elian est un outil devenu incontournable pour ma pratique en psychologie clinique. Les résultats peuvent être utilisés seuls ou en comparaison avec ceux d’outils complémentaires et permettent une approche de la problématique du sujet. L’ergonomie et la particularité du stylo numérique rendent la passation de l’épreuve attrayante pour les plus petits. »

« L'analyse automatique de la Figure complexe de Rey me semble pertinente. Elle offre un moyen très rapide pour détecter certaines particularités chez le patient. »
V. H. psychologue clinicienne libérale

« Forte intéressante cette exploitation du d2 de Brickenkamp pour l'approche des sujets "cliniques". Elle est tout à fait pertinente et met bien en évidence l'aspect qualitatif de l'analyse des résultats. Je ne peux que vous encourager à développer... »

« Psychologues cliniciens et psychologues dans l’Education Nationale, nous sommes amenés à effectuer une centaine d’examens psychologiques et d’expertises annuelles.
Depuis trois ans, nous avons intégré le dessin du personnage, la FCR et le D2R dans notre protocole de base. Le traitement des données, analyse quantitative et qualitative par Elian est un " plus" dont nous pourrions maintenant difficilement nous  passer.
Nous analysions systématiquement avec le WISC, le D10 et les Matrices de Raven. Nous ajoutions quelques fois le Rorschach. 
Avec Elian nous avons maintenant les données du tracé dynamique, qui permettent des hypothèses cliniques ; elles complètent l’examen habituel et précisent les traits de personnalité.
Utilisé systématiquement et en première intention, cet outil nous permet de réserver les épreuves projectives, très chronophage, aux enfants qui le nécessitent vraiment.
L’utilisation du stylo numérique présente un attrait indéniable pour tous les sujets, quel que soit leur âge. Son utilisation est d’une grande simplicité.
Elian ne peut remplacer le psychologue clinicien mais ce dernier peut utiliser Elian avec efficacité au quotidien, sans compétence informatique particulière. »

« Parmi les outils à la disposition du psychologue, Elian une place de choix comme outil de première intention.
Elian et la FCR  apportent des informations qu’ils sont les seuls à fournir parmi les approches "projectives ".
Le TAT me semble à l’usage largement aussi lourd à manier que… le WISC ! Au moins en termes de temps d’analyse pour le clinicien ! Même chose pour le célèbre petit cochon ! Quant au Rorschach, que je crois assez bien maîtriser en méthode Exner, il a la palme ! Une heure de passation doit être prévue. Cela peut être plus court mais cela revient à saboter l’enquête et transformer cet outil en « boule de cristal ». Je ne suis jamais arrivé à descendre en dessous de deux heures pour la cotation, l’analyse et la rédaction des conclusions !
En termes de données objectives et fiables sur la personnalité d’un sujet, Elian n’a pas à ma connaissance d’équivalent. Il requiert moins d’une demi-heure, passation et analyse confondue. »