Champ d’application

La dynamique des tracés (dessins, écriture, tests graphiques…) est un champ de recherche entièrement nouveau, susceptibles de découvertes importantes (Nous avons pu ainsi voir qu’une attention trop sollicitée devenait cyclique ou « chaotiqe »). Elian n’est pas limité à la psychologie, et peut couvrir des domaines aussi divers que la gestuelle normale et pathologique, l’évaluation du handicap sous toutes ses formes, la rééducation motrice ou cognitive (en orthophonie, psychomotricité…), l’apprentissage des langues non-latines (et même notre écriture), etc.

Les recherches incluant l’informatique passent par le clavier, la souris et la tablette, tous moyens très réducteurs. Les gestes sont cadrés, limités dans leurs variations et même stéréotypés. Les réponses (ou l’attitude du sujet évalué) sont obligatoirement contenues dans un cadre fermé, déterminé à l’avance. On supprime ainsi toute extension, toute variation non prévue lors de la mise en place du programme.

Avec Elian et ses multiples fonctions et champs d’exploration, tout est possible. On peut définir secondairement l’analyse des documents recueillis, et l’étendre dans n’importe quelle direction. La méthode préserve le document originel, dont la variété est aussi grande qu’avec le papier et le crayon habituels.

Elian Research ne comporte aucune autre contrainte que celle de recueillir le document avec le stylo Anoto et son papier tramé. Assimilable à un crayon à bille (monochrome) et au papier habituel, il préserve l’essentiel.

Avantages Elian vs Table à digitaliser

Le logiciel Elian a été conçu pour faciliter l’accès des tracés (de tous ordres) à l’utilisateur « novice », non spécialiste en informatique, et/ou ne disposant pas d’un développeur pour monter un logiciel de toutes pièces.

Le système Anoto n’a comme concurrent que les tables (ou tablettes) à digitaliser. Mais celles-ci ont des inconvénients nombreux, résumés dans le tableau ci-dessous. Elian n’a pas non plus de véritable concurrent, d’autant que nous sommes les seuls à avoir pu bénéficier de l’interface « dynamique » qu’ils avaient développée (et qui a été fermée depuis). Les avantages de notre méthode sont nombreux, et résumés dans ce tableau.

On pourrait multiplier les arguments en faveur de la technologie Anoto / Elian. Les crédits de recherche étant sans cesse plus limités, la gestion des coûts devient une priorité. Ici, pas de surprise, tout est chiffré, et peut être évalué a priori, dès la constitution de la recherche. En outre, le cas échéant, et à titre confidentiel, nous pouvons aider le chercheur ou le Laboratoire à évaluer au mieux les besoins, en relation avec les impératifs techniques, ayant maintenant plus de 30 ans de recul dans ce domaine.

Table à digitaliser

Système Anoto / Elian

Papier fixé à la tablette

Papier libre

Ordinateur allumé à proximité

Pas d’ordinateur (connexion après l’examen ou après plusieurs examens, voire plusieurs jours plus tard)

Développement informatique long, hasardeux, difficile

Elian Research, prêt à utiliser,
évolutif sur demande

Fonctions graphiques limitées

Nombreuses fonctions graphiques intégrées

Difficulté d’extraction des données

Extraction automatique des paramètres

Difficulté à ajouter des fonctions

Suppléments fournis en option

Pas d’expertise technique

Plus de 30 ans d’expertise sur tout tracé

Logiciel « ad hoc » à l’interface limitée et rustique

Menu convivial, « généreux », accessible au non-informaticien

Coût final élevé / résultat aléatoire

Coût réduit / résultat évaluable d’emblée


Fonctions standard d’Elian intéressant la recherche / Options supplémentaires

Elian constitue une base d’interface entre le chercheur et le tracé. Nous ne traiterons pas ici des fonctions déjà vues à propos des tests (dessins, épreuves cliniques). Elian peut traiter, en standard, n’importe quel tracé. La recherche s’intéresse principalement aux données chiffrées. Elian fournit, de base, l’extraction de données en tableaux au format « tableur » (lisible sous Excel© ou autre). De nombreux paramètres chiffrés sont disponibles automatiquement, comme nous l’avons vu :                  

- nombre de traits,     
- durées (totale, de dessin, de pause),                      
- longueur du tracé, et longueur, moyenne des traits           
- les dimensions (largeur, longueur, emprise),          
- les marges (haute, basse, gauche, droite)   
- etc.

Ces paramètres traitent, en standard, de la globalité du tracé. Mais l’utilisateur peut définir autant de « parties » (indépendantes) qu’il le souhaite. Elian en prend alors en charge 20 automatiquement. Chacune sera alors traitée indépendamment, en standard.

Mais Elian ne constitue pas un cadre contraignant, limitatif. Il a été conçu comme un système ouvert, évolutif, et qu’on peut constamment améliorer. Les versions d’Elian se succèdent à un rythme élevé, vous assurant les meilleures prestations.

Vous pouvez ainsi nous joindre et nous demander des fonctions additionnelles, ou encore une division automatique du tracé, selon des modalités qui vous sont propres. Il est recommandé de nous joindre avant le recueil des tracés, car des modalités simples à mettre en œuvre facilitent grandement le travail (comme un temps de pause entre les parties…). Ces fonctions sont évolutives. Nous en incluant régulièrement de nouvelles.

Les fonctions actuelles d’Elian ne sont pas limitatives. Si vous voyez d’autres à ajouter, nous pouvons le faire dans des délais très rapides. Ce travail est généralement payant, mais nous tâchons de rester très accessibles en termes de coût.

Si vous souhaitez des fonctions complexes, nous pouvons trouver des partenaires. Nous pouvons aussi inclure des fonctions développées (ou inspirées) par vous. Des accords de partenariat peuvent aussi être mis en place, surtout si l’outil est destiné à être diffusé et vendu.

Nous pouvons aussi assurer l’informatisation complète d’une épreuve graphique, et l’articuler, le cas échéant, avec des données extérieures.


Elian Research